Les Chronique d'Ajmarhaor

Les Chroniques d’Ajmarhaor

La sombre forêt de Curhpahtioc retentissait de mille et un cris qui aurait glacé le sang de l’humain qui se serait perdu dans ses sinueuses sentes ; qui semblaient aussi tortueuses que le corps de la Vouivre ; qui lorsque la Reine des Ombres avait jeté son long manteau vaporeux sur les vallons du village de Coarh irh valach, sortait de sa léthargie diurne, pour courir les chemins obscurs de son domaine. Elle recherchait un homme égaré pour satisfaire son vorace appétit, mais ce soir là la vouivre ne saurait guère chasser en paix car Yrzah l’elfe de pureté du Royaume d'Ajmarhaor, dont dépendait la forêt, faisait sa ronde habituelle avec son dragon nommé Elendili. Et comme chacun sait les vouivres on peur des Elfes de pureté.

×