Analyse cryptozoo du dragon

Analyse cryptozoologique du dragon

Les dragons lisent dans nos pensées et nous lisons dans les leurs. Mais il fut un temps où ces créatures étaient les maîtres du ciel et semaient la terreur sur la planète entière en crachant le feu, ils commencèrent à faire des ravages dès les débuts du Trias. L’appétit dont ils étaient dotés, principalement des végétaux, au début de leur existence, devint vite un problème quantitatif. Mais au cour de leur évolution, si chère à un humain nommé ‘’Charles Darwin’’, ils devinrent carnivores. Lorsque les Terriens découvrirent parmi les vestiges de la préhistoire les traces des premières formes de vie des Archéoptéryx, ils ne savaient pas qu’il y eût avant ces oiseaux primaires des animaux de type reptilien pourvus d’une solide carapace écailleuse, avec des dents acérées, dotés d’ailes puissantes capable de transporter les bêtes sur des milliers de kilomètres. Que ces mêmes Archéoptéryx s’étaient accouplés avec des Ptérodactyles qui devinrent de puissant et de redoutables prédateurs. Et nous pensons que les premiers hommes rencontrèrent ces créatures fantastiques car les quatorze salles des Grottes de Lascaux, qui sont fermées au public, indique les différentes tentatives, vaines d’ailleurs, d’apprivoisement d’espèces ressemblant à nos bestioles, cracheuses de feu, actuelles. Ces mêmes humains ne savaient pas que les dragons possèdent une vue exceptionnelle, d’une vision nocturne jamais égaler dans le règne animal, ainsi qu’une faculté à percevoir les pensées des autres êtres par un système de capteurs neuroniques très sophistiqués. C’est en étudiant l’histoire de la Terre que nos savants découvrirent, grâce à des machines analogues aux radars qu’utilisaient les navigateurs terriens, des signes de vies préhistoriques. C’est ainsi, qu’après avoir retrouvé la vallée dans laquelle toutes ces magnifiques bêtes vivaient, après les avoir longuement étudiés ils s’aperçurent que ces surprenantes créatures avaient des capacités hors du commun, c’est alors qu’ils décidèrent de développer leurs facultés magiques. Car nos savants comprirent que ces pauvres reptiles volants étaient doux et amicaux avec les ‘’Verticaux’’ comme disent les Centaures et les Sirènes en parlant de nous. Que les humains les ont toujours craint par ignorance de leurs mœurs et puis surtout, cela entretenait des légendes. Ainsi que je l’ai dit, nous avons retrouvé des scènes montrant les aspects très développés des connaissances des hommes préhistoriques sur les animaux qui les entouraient mais aussi, la surprenante faculté de certain d’entre eux à communiquer par la pensée avec les créatures terrestres. Nous, nous savons aujourd’hui que les dragons apprirent aux préhistoriques que ce fut eux qui contribuèrent à la disparition de certaines espèces de dinosaures, la comète ni fut pour rien, bien qu’elle passât effectivement dans le ciel du Crétacé, mais le feu que crachaient les premiers dragons réveillèrent les volcans si nombreux à cette époque. Quant à nos propres recherches, elles ont abouties à la déduction suivante : les dragons ont réellement existé au Moyen- Age mais les peurs ancestrales qu’ils inspiraient aux hommes ils furent pourchassés et cela donna le jour à des héros tel que Saint Georges. Doté d’une intelligence cent fois supérieure à celle des hommes, ces magnifiques bêtes se cachèrent en des lieux inaccessibles pour la race humaine. Ils se terrèrent dans des vallées inexplorées. Et tous les dragons ne sont que des femelles, puisque ce sont des reptiles, qui suivent les règles strictes du règne animal : Une centaine d’œufs par femelles et seul et même mâle pour les féconder.